Le programme du PHP Tour 2015 (Luxembourg) est en ligne !

Le PHP Tour, dont c’est déjà la quatrième édition en 2015 (après Lille, Nantes et Lyon), fera halte au Luxembourg. Il se déroulera les 12 et 13 mai au Centre Culturel de Rencontre à l’Abbaye de Neumünster au Luxembourg.

Le programme définitif est désormais en ligne. Rien de moins que 28 conférences sont prévues sur ces deux jours. Attention cependant, environ la moitié des présentations seront en anglais (la langues est indiquée dans le programme).

Les inscriptions sont ouvertes et les tarifs abordables, donc ne tardez pas si vous voulez avoir votre place !

Tarif plein : 1 journée, 150 euros
Tarif plein : 2 journées, 250 euros
Tarif membre AFUP : 2 journées, 150 euros
Tarif étudiant, demandeur d’emploi (sur justificatif) : 2 journées, 150 euros

Cet événement sera également l’occasion de fêter les 20 ans de PHP et les 15 ans de l’AFUP. 🙂

Baromètre des salaires du PHP 2015

Je parlais de la deuxième édition du baromètre des salaires publiée en 2014, dans cet article.

Pour la troisième édition, l’AFUP s’associe avec Human Coders, centre de formation pour développeurs. Pour la première fois, le questionnaire n’est pas réservé aux développeurs PHP, mais est ouvert aux autres spécialités. L’objectif est entre autre de déterminer à partir des réponses qui seront envoyées quelles spécialités sont les mieux rémunérées, dans quel type d’entreprise et sous quelle forme.

Le questionnaire est assez court, une vingtaine de questions dont dix obligatoires, et il ne faut donc pas beaucoup de temps pour y répondre. Elles concernent la rémunération, l’employeur, le poste occupé et les spécialisations. Les réponses sont complètement anonymes.

Rendez-vous donc sur le site du baromètre AFUP, et répondez aux questions ! Plus vous serez nombreux et plus les résultats seront fiables et exploitables.

Les résultats du baromètre 2015 seront communiquées en novembre.

Le PHP Tour 2015 s’arrête au Luxembourg

La quatrième édition du PHP Tour (pour rappel, les éditions précédentes ont eu lieu à Lille, Nantes et Lyon) s’arrêtera cette année au Luxembourg, les 12 et 13 mai 2015.

Elle sera organisée pour la toute nouvelle antenne AFUP Luxembourg, dans un cadre d’exception, puisque c’est la magnifique abbaye de Neumünster qui l’accueillera.

Le thème de prédilection retenu pour cette édition est « PHP et le Cloud ».

Vous pouvez d’ores et déjà proposer une conférence en répondant à l’appel à conférenciers !

Baromètre AFUP / Agence-e des salaires de l’écosystème PHP en France

En 2014, l’Association Française des Utilisateurs de PHP (AFUP) et l’Agence-e (cabinet de recrutement spécialisé) s’étaient associés pour mettre en place le baromètre AFUP – Agence-e des salaires de l’écosystème PHP en France. Un questionnaire avait été mis en place afin d’obtenir des informations sur les personnes travaillant dans tous les domaines liés à PHP (localisation géographique, types de société et de contrat de travail, conditions de travail, rémunération, avantages, ancienneté…) et l’agrégation et l’analyse de ses données ont donné pour résultat ce fameux baromètre des salaires.

En 2015, l’AFUP et l’Agence-e récidivent ! En obtenant 25 % de réponses supplémentaires par rapport à l’année précédente, soit 1635 participants, nous pouvons déjà dire que c’est un succès.

L’objectif de ce baromètre est de répondre à un certain nombre de questions que nous nous posons tous : où se situe mon salaire par rapport à la moyenne, dans quels secteurs trouve-t-on les meilleures rémunérations, quelle spécialisation est la plus susceptible de m’aider à faire évoluer mon salaire ?…

La grande nouveauté cette année est que les résultats sont différenciés en fonction de la localisation géographique des participants, ce qui manquait l’an dernier et qui peut être très utile pour un recrutement ou pour une candidature.

Comment lire le baromètre ?

Toutes les rémunérations évoquées dans le baromètre s’entendent hors avantages et avantages en nature. Ne sont donc pas pris en compte les tickets restaurants, les mutuelles d’entreprises, les voitures de fonction ou de service, les téléphones mobiles… Seuls sont considérés les salaires bruts annuels de base et les salaires bruts variables annuels. La médiane des valeurs a été utilisées plutôt que la moyenne, de façon à lisser les effets des salaires les plus élevés et des plus bas.

Dans la mesure où il existe de grands écarts de rémunération pour un même poste, entre l’Île de France et la province, l’étude différencie ces deux cas.

Des réponses provenant de toute la France

Si des réponses sont parvenues de la France entière, un certaines régions ou villes concentrent tout de même un grand nombre des 1635 participants : Paris / Île de France (598), la région lyonnaise (205), la région Nord (155), la région nantaise (113) et enfin la région Marseillaise (109).

Qui a répondu ?

Une majorité de développeurs PHP ont répondu, suivis de « lead » développeurs et de chefs de projets. Les autres fonctions représentées sont les architectes, les consultants, les cadres responsables et chefs d’équipe et les cadres dirigeants. La majorité des participants ont entre 2 et 10 ans d’expérience et ont obtenu une licence, un BTS ou un DUT, ou un niveau Master 2.

Quels départements paient le mieux ?

En Île de France, trois départements tirent les salaires vers le haut : les Yvelines, Paris (oui, en second) et les Hauts de Seine. En province, ce sont les régions PACA, Rhône-Alpes et Nord-Pas-de-Calais, qui correspondent également aux régions les plus peuplées.

En résumé

Je ne vais pas détailler l’ensemble des résultats ici. Le mieux est naturellement que vous lisiez par vous-même l’étude (ça se lit vite, environ 45 pages, et on y trouve beaucoup d’informations qui peuvent être utiles).

Certains résultats ne surprennent pas. Les salaires en Île de France sont plus élevés qu’en province et progressent plus vite. Plus le salarié gagne en expérience et plus l’écart se creuse. Par contre, quelle que soit la localisation géographique, il est courant que le salaire comprenne une partie variable, mais celle-ci ne représente qu’entre 5 et 8% de la rémunération globale.

Les questions concernant la satisfaction des salariés nous apprennent que plus de 40% des franciliens estiment leur rémunération suffisante mais que la tendance s’inverse nettement en province : 40% des salariés de province s’estiment mal ou très mal payés. Ce sentiment est encore plus répandu parmi les jeunes diplômés.

En Île de France, le secteur d’activité qui paie le mieux est sans aucun doute l’édition de logiciel. Viennent ensuite les startups, les agences de communication, la presse et les médias et les SSII. En province, il s’agit plutôt de la presse et des médias, les services informatiques d’un client final et l’édition.

Une forte progression du framework Symfony en Île de France et de Zend Framework en province

Si en début de carrière les écarts sont négligeables, ils se creusent rapidement avec l’expérience entre les développeurs spécialisés sur un framework ou un CMS reconnu et ceux n’ayant aucune spécialisation particulière.

En Île de France, on note une augmentation importante des rémunérations autour du framework Symfony, sans aucun doute due au fait que la demande de compétences pour ce framework est forte. Concernant les CMS, ce sont les spécialistes Drupal qui sont les mieux rémunérés. En province, la situation est un peu différente. C’est le Zend Framework qui a l’avantage.

La formation sans incidence sur l’évolution du salaire

Environ 29% des participants à l’étude ont suivi une formation dans l’année, mais elle n’a débouché sur une augmentation de salaire que dans 23% des cas. Le salarié augmente donc ses compétences et sa performance mais cela n’a pas d’incidence directe sur sa rémunération.

Quelle motivation ?

Si la qualité et la technicité des projets sont citées en priorité pour les motivations qui poussent à accepter un poste, la rémunération, l’ambiance dans l’entreprise en font également partie. La qualité de vie est également privilégiée en province.

Les atouts du langage PHP

Les participants ont également dû répondre à des questions concernant les atouts de PHP. Plus d’une personne sur deux déclare que la grande force de PHP est son écosystème, avec une grande implication de la communauté dans l’évolution du langage et des outils associés. Les performances ne semblent pas en revanche être un atout. L’étude montre aussi que la vision du langage évolue avec le temps. Si pour un débutant, la facilité d’utilisation de PHP est cité comme un atout, ce n’est plus le cas avec les développeurs ayant plus de deux ans d’expérience.

Conclusion

J’ai essayé ici de vous donner une vision globale de ce que l’on trouve dans le baromètre des salaires, mais ce n’est naturellement pas exhaustif. Je vous encourage vivement à télécharger et à lire le document dans son intégralité. Vous y trouverez sans aucun doute un grand nombre de choses intéressantes. Cette étude pourra vous aider, pourquoi pas, à choisir dans quel sens faire évoluer votre carrière, à situer votre salaire par rapport aux valeurs médianes…

Et surtout, n’hésitez pas à répondre au questionnaire lors de la prochaine édition. Plus le nombre de participants sera important, et plus la synthèse des informations sera fiable.

Le baromètre des salaires est accessible gratuitement ici.

Un an déjà ! :-)

Déjà un an, jour pour jour, que j’ai commencé ce blog sans prétention ! L’heure est donc à un premier bilan.

Si j’y consacre moins de temps que je le souhaiterais, j’essaie de publier assez régulièrement, et si possible du contenu intéressant (mais je suis mal placé pour en juger ;-)). Et surtout, je prend toujours autant de plaisir à écrire, même si j’aimerais trouver le temps de publier plus d’articles purement techniques.

A l’origine, je pensais que ce blog contiendrait exclusivement du contenu technique. Mais finalement, j’essaie de vous faire partager toutes les expériences et compétences que je juge intéressantes, toujours en rapport avec le développement web et le PHP naturellement.

Même si ça reste très modeste, ce blog a connu à ce jour 5441 visites, pour 3073 visiteurs uniques. J’en suis très content, n’ayant eu que des retours positifs et des contacts professionnels pour la plupart, intéressants. 22 articles ont été publiés, soit presque deux par mois, alors que j’espérais partir sur un rythme de un par mois.

J’ai été un peu surpris également de constater que mes visiteurs proviennent de France (en grande majorité quand même), mais aussi de Belgique, de Suisse, du Maroc, de Tunisie, d’Algérie, de Madagascar, de Côte d’Ivoire, du Canada et des États-Unis. Je pense que ce n’est pas sans rapport avec mes participations aux MOOCs d’OpenClassrooms et des comptes-rendus que j’en ai publié, un certain nombre de participants venant de ces pays.

J’espère continuer encore longtemps à vous faire partager mon modeste expérience !

Ne sachant pas encore si j’aurai le temps de publier durant les fêtes de fin d’année (les vacances, ce n’est pas que pour les enfants ;-)), je vous souhaite à tous un peu en avance de bonnes fêtes de fin d’année.

Bon anniversaire le blog ! 🙂

 

Forum PHP 2014, jour 2

Ouf, presque un mois s’est écoulé depuis que j’ai publié mon compte-rendu de la première journée du Forum PHP 2014

Voici donc (enfin) mes impressions sur le déroulement de cette seconde journée.

Je passe rapidement sur la qualité de l’accueil, de l’organisation et les différents sponsors qui sont les mêmes que la veille. La description du premier jour est ici.

« Frameworks, a history of violence », François Zaninotto

François Zaninotto nous a gratifié d’une performance… inoubliable !

Sur le fond, sa présentation de l’évolution des frameworks au cours des âges était tout à fait intéressante. Il semble que l’avenir soit plus aux micro-frameworks qu’aux grosses machines de guerre. Les applications demandent de plus en plus de développement, se complexifient, mais elles peuvent généralement être découpées en plusieurs petites applications, pouvant chacune utiliser un micro-framework très spécialisé, et par conséquent très efficace, se concentrant sur l’essentiel.

Les frameworks « full-stack » pallient parfois à des lacunes du langage en attendant qu’il évolue, mais ils évoluent aussi moins vite, car ils sont beaucoup utilisés et que les changements ne doivent pas, dans la mesure du possible, casser la rétro compatibilité du code.

Pour essayer de résumer ses propos (que j’espère ne pas trop trahir) :

  1. Il faut se concentrer avant tout sur le domaine : l’application doit être structurée par le modèle métier, et pas par le framework.
  2. L’utilisation des micro-frameworks va se répandre de plus en plus, car ils sont plus souples et évolutifs.
  3. Il ne faut pas hésiter à métisser les langages et les frameworks, afin de tirer le meilleur de chacun d’eux.
  4. Il est impératif de nos jours de connaître plus de langages et de frameworks et de ne pas s’enfermer dans une seule technologie : la formation continue prend alors tout son sens, et il faut que les entreprises fassent cet effort.

François, en très grande forme, a structuré son propos autour d’un discours de candidat de parti politique : le parti de l’Innovation ! Les traits d’humour et les clins d’œils ont rendu cette présentation plus qu’agréable à écouter !

La vidéo est ici.

« Développement rapide avec Symfony et un modèle de contenu », Bertrand Dunogier

Le contenu sur le web évolue et devient de plus en plus complexe. Les CMS (Content Management System ou Système de Gestion de Contenu) se transforment rapidement en usine à gaz quand on commence à les adapter à des besoins spécifiques, qui sont parfois à la limite de leurs possibilités.

Symfony2 (mais également d’autres frameworks modernes centrés autour de HTTP) répond en partie à ce problème.

Le contenu est :

  • complexe,
  • versionné,
  • sécurisé,
  • flexible,
  • sémantique,
  • internationalisé.

Le framework doit s’intégrer et non s’imposer (on rejoint un peu ici les propos tenus dans la conférence de François Zaninotto), et ne pas tout réinventer : il fait partie d’un tout et n’est pas une fin en soi. L’important, c’est le contenu.

On passe donc maintenant d’un CMS à un CMF : Content Management Framework, ou Framework de gestion de contenu.

Bertrand Dunogier nous a donc présenté les composants eZ Publish Platform, basés sur Symfony2, et comment ils peuvent aider les développeurs à se concentrer sur la logique métier du projet.

La vidéo est ici.

Eh oui, c’est tout. Je n’ai malheureusement pu assister qu’à ces deux conférences lors du second jour. Des impératifs professionnels m’ont obligés à rentrer plus tôt que prévu et j’ai dû faire l’impasse sur l’après midi.

Un point positif, cette année, j’ai pu tester les « cliniques » présentes sur les stands des sponsors. Merci notamment à Zend pour leur accueil, à Blablacar pour leur service que j’ai été amené à utiliser dans les semaines qui ont suivi, et à SensioLabs pour leur gentillesse et leur efficacité : même si ils n’ont pas pu répondre à ma question assez technique sur le stand, j’ai reçu la semaine suivante par email une réponse de leur support (normalement payant).

Bref, encore une bonne cuvée pour ce Forum PHP, félicitations aux organisateurs, et à l’année prochaine ! 🙂

Forum PHP 2014, jour 1

Cette fois ça y est !

L’édition 2014 du Forum PHP s’est déroulée cette année encore au Beffroi de Montrouge.

C’est terminé, et de mon point de vue, c’était encore une bonne cuvée ! 🙂

J’ai mis près d’un mois pour finir d’écrire cet article, qui ne concerne que le premier jour du Forum… Le bon côté des choses, c’est que presque la totalité des conférences filmées sont disponibles maintenant sur la chaîne Youtube de l’AFUP et que j’ai donc pu ajouter directement les liens. Je publierai (plus rapidement j’espère ;-)) le compte-rendu de la seconde journée.

L’accueil était comme toujours de bonne qualité (et ça fait plaisir de revoir des personnes que l’on ne rencontre que quelques fois dans l’année), et après avoir récupéré mon badge et mon sac de goodies (dont un bien utile puisqu’il s’agit d’un chargeur autonome usb pour téléphone de 2600 mAh), j’ai pu monter au 1er étage à la rencontre des différents stands des sponsors.

Zend France, SensioLabs, Theodo, Blabacar, AlterWay et l’Agence-E (qui publie en partenariat avec l’AFUP le baromètre des salaires dans le milieu PHP) notamment ont répondu présents.

J’ai ensuite pu assister à mes deux premières conférences (le programme que j’avais établi précédemment a grandement évolué au fil du Forum, en fonction de mon humeur et des places disponibles). Attention, ça se remplit vite !

Il faut dire aussi qu’il faut parfois faire des choix difficiles entre assister aux conférences, discuter avec des personnes que l’on n’a pas souvent l’occasion de croiser durant l’année et assister à des démonstrations sur les stands des sponsors.

« Keynote d’ouverture », Fabrice BERNHARD :

Le président de l’AFUP a ouvert l’édition 2014 en nous présentant rapidement le déroulement du Forum PHP, de l’AFUP, les différents partenaires…

La vidéo est ici.

« Le métrique, ce n’est pas que pour les DevOps », présentée par Olivier GARCIA et Patrick ALLAERT (Catchy.io) :

Olivier et Patrick nous ont expliqué l’importance des métriques et comment ils peuvent aider à prendre des décisions dans une entreprise.
Ils nous ont présenté le Lean Startup (dont le concept a été formalisé par Eric Ries) et qui suit quatre grands principes :

  • La production par étapes,
  • Une offre adaptée à la demande,
  • Une focalisation sur la production de valeur,
  • Une amélioration continue.

Les métriques doivent être « AAA » : Actionnables, Auditables et Accessibles.

Nous avons également vu quelques outils de récolte de métriques :

Google Analytics : très facile à mettre en place, permet de récolter n’importe quelle mesure stockée dans GA.

StatsD + Graphite : très à la mode en ce moment, écrit en Python, plus long à mettre en place.

La vidéo est ici.

Mon avis : une bonne introduction aux métriques. Reste maintenant à approfondir le sujet.

« Live coding : construisons ensemble notre premier site Drupal 8 », présentée par Bastien JAILLOT (Jolicode) :

Bastien est venu nous présenter la nouvelle version de Drupal qui vient de sortir en beta2.
Première grosse évolution : Drupal est maintenant (en partie) basé sur Symfony2. Cette version n’est bien entendu pas à utiliser en production, mais l’installer permettra d’anticiper sur les futures fonctionnalités.

La vidéo est ici.

Mon avis : présentation sympathique de Drupal, prouvant une fois de plus que l’effet « Bonaldi » est toujours présent lors d’une démonstration, aussi bien préparée soit-elle. 🙂

« Laisse pas traîner ton log », présentée par Olivier DOLBEAU (Blablacar)

Encore trop souvent, pour consulter les logs (parfois disséminés un peu partout), on se connecte en SSH sur le serveur et on cherche, à la main, avec un script…, dans les logs l’information dont on a besoin. La plupart du temps, ce n’est ni récupérable ni réutilisable, et il faut refaire la même chose à chaque fois.

Olivier nous a présenté l’ensemble ELK, pour ElasticSearch, Logstash, Kibana.

ElasticSearch est un moteur de recherche et d’analyse de données.

Logstash est un outil permettant de parcourir, d’analyser et d’enrichir des données.

Kibana est un moteur de visualisation de données, permettant de construire des tableaux de bord personnalisés.

Ces trois applications combinées forment un puissant outil d’extraction et d’analyse de logs. Nous avons pu voir comment cette solution a été mise en place chez Blablacar, qui traite environ une trentaine de Go de logs par jour.

La vidéo est ici.

Mon avis : je n’ai pas eu jusqu’à maintenant une grande quantité de logs à traiter quotidiennement, néanmoins, je me retrouve parfaitement dans la description du développeur devant rechercher une information cruciale cachée dans quelques milliers de lignes… 🙂 Je vais garder cette idée dans un coin et essayer de l’expérimenter pour voir ce qu’elle peut m’apporter (et donc à mon client) rapidement.

« Composer Best Practices », présentée par Jordi BOGGIANO

Après un petit rappel sur la gestion sémantique de version, Jordi, qui est tout de même, Lead Developper de Composer, nous a présenté quelques bonnes pratiques, et notamment l’utilisation de « ~ », le fait de ne jamais mettre Composer.lock dans git.ignore

La vidéo est ici.

Mon avis : utilisateur très récent de Composer, je trouve que Jordi nous a fait une présentation très claire de ce qu’il vaut mieux faire dans Composer, et j’ai appris plein de choses. 🙂 Le fait qu’il ait fait cette présentation en français, ce qui lui arrive rarement (ayant parfois du mal à retrouver certains termes en français, il avait prévenu que ses phrases ressembleraient parfois à des citations de JCVD), a sans doute contribué à la clarté de son exposé.

« Et si on utilisait WordPress ? », présentée par Julio POTIER (BoiteAWeb.fr)

Je me suis intéressé sérieusement pour la première fois à WordPress il y a un peu moins d’un an pour la création de ce blog. J’avais donc très envie de voir ce que Julio Potier pouvait nous dire à propos de WordPress.

J’espérais une présentation un peu plus technique, mais c’était quand même intéressant de voir d’où était parti WordPress et où il en est maintenant (23% du web mondial, +6% en un an, 37 millions de sites sur WordPress.com, 2 millions de téléchargements par seconde sur WordPress.org).

Nous avons vu ce que WordPress peut faire (on peut tout faire, du simple blog à un site très élaboré, en passant par du e-commerce, mais ce n’est pas forcément LA solution à tout), ce qu’il ne peut pas faire (peu de limites en fait) et les différentes idées reçues (WordPress, c’est uniquement pour les blogs ou les petits sites).

La vidéo est ici.

Mon avis : une présentation sympathique de WordPress qui m’a donné envie de creuser un peu plus le sujet. 🙂

 

 

 

Convocation et planning du Forum PHP 2014

Dernière ligne droite pour le Forum PHP qui va se tenir cette semaine au Beffroi de Montrouge.

Les convocations sont parties (j’ai bien reçu la mienne), et mon planning prévisionnel est établi ! 🙂

Mon planning pour le Forum PHP 2014

Vous aussi planifiez le planning des conférences auxquelles vous souhaitez assister, c’est ici.

Si vous n’avez pas encore votre place… sachez qu’il est trop tard. Le Forum PHP 2014 est complet depuis près d’une semaine.

Peut-être aurons-nous l’occasion de nous croiser lors du Forum !